Catégorie : Conseils

Pièges à éviter lors de la création d’entreprise

Vous avez un rêve, vous avez trouvé THE idée, les moyens pour la concrétiser, les personnes autour de vous pour vous soutenir. Et hop, vous êtes partis pour créer votre propre entreprise ! Ce qui est d’autant plus facilité par la loi et les autres procédures administratives. Mais faites gaffe, à votre enthousiasme, rajoutez une bonne dose de prudence, parce que démarrer son entreprise, c’est marcher sur des œufs. On peut tout casser d’un seul coup. Pour vous aider, on a réuni ici trois conseils à suivre quand vous allez décider de créer votre propre entreprise. Parce que même si une entreprise peut être redressée après sa faillite, l’échec sera difficile à surmonter surtout si l’on est auto-entrepreneur : perte d’argent, perte de crédibilité, tensions familiales,…

Comment choisir le statut juridique de votre entreprise ?

Le choix du statut juridique est une étape obligatoire dans la création d’une entreprise. Plusieurs critères sont à prendre en compte comme les modalités d’imposition des bénéfices, le régime social et la prise de décision.

Formation des salariés, quels sont les principes ?

Les formations ne sont pas réservées uniquement aux étudiants. Les salariés, eux aussi, ont tout à fait le droit de se former pendant ou en dehors du temps de travail. Grâce à cela, ils peuvent développer leurs compétences. Ils ont aussi l’occasion de renforcer leur capacité. Il est aussi possible d’opter pour une réorientation professionnelle, grâce à la formation destinée aux salariés. Selon le cadre juridique, un salarié peut bénéficier d’un statut spécial tout au long de la formation. En effet, les formations peuvent être dispensées dans le cadre du CIF, du CPF, de VAE, de plan de formation de l’entreprise ou des périodes de professionnalisation.